Video games live

le concert geek !

Mesdames et messieurs, bienvenue au Video Games live, un concert itinérant de musique de jeu vidéo qui a commencé sa tournée en 2005, et qui demeure encore aujourd’hui l’un des plus connus, un spectacle vivant qui honore ces musiques fabuleuses. Il a été créé par deux compositeurs soucieux de promouvoir ce genre à part entière : Tommy Tallarico, compositeur de la série des Earthworm Jim, Cool spot, Maximo ou Advent rising entre autres, et Jack Wall, compositeur de Myst III et Myst IV, Splinter cell, Mass effect ou Jade empire. Si le show a connu trois dates en 2005, l’année suivante il eut onze représentations, puis 30, ensuite 48, et 70 en 2009 ! Et ce n’est pas fini compte tenu de sa popularité. De nombreux pays bénéficient de ce spectacle : le Canada, la Grande-Bretagne, les États-Unis (évidemment), l’Espagne, la France, le Portugal, la Chine, la Nouvelle-Zélande ou le Brésil.

Le concert est interprété par un véritable orchestre symphonique, conduit par un chef d’orchestre. Un écran géant montre des images du jeu auquel appartient la musique, soutenu par force effets de lumière. Le concert se déroule par segments, chaque segment rendant hommage à un jeu, une série ou même à toute une époque. L’orchestre est renforcé par des chœurs, des solistes, voire une guitare électrique pour certains morceaux (le show à l’américaine tourne alors au concert de rock, pour Castlevania par exemple) ! Un des segments met en scène un soliste au piano, pendant un temps ce fut Martin Leung, des artistes découverts sur internet, Laura Intravia, ou de petites formations musicales, certaines locales telles que Accordzéâm en France.

Le concert a quelques moments interactifs avec le public, dont des parties à jouer sur scène à Frogger, Space invaders, Donkey Kong ou même Guitar hero ! Il n’est pas rare non plus de voir des gens costumés parader sur scène, aux couleurs de Link, Mario ou des personnages de Final fantasy. Eh oui, le cosplaypratique originaire du Japon consistant à se déguiser en personnage issu de manga, comics, jeu vidéo ou cinéma fait des émules ! Après tout, si vous venez écouter ces musiques originales, c’est parce que vous les connaissez pour avoir jouer et apprécier leur illustration visuelle et ludique ! Donc pas d’étonnement à voir parader les icônes de ces mêmes jeux …

Au début du concert, pour signifier que le véritable héros de ce concert c’est vous, le chef d’orchestre vous fait signe de vous lever comme participant intégralement à cette aventure ! Alors que Pong est le premier jeu à être représenté (sous les hourras de la foule retrouvant un vieil ami), la musique se fait entendre petit à petit, résonnant sur les rebonds de la balle. Vient ensuite un large panel de la préhistoire du jeu vidéo, introduit par la musique martiale de la Chevauchée des Valkyries (Space invaders, Asteroids, Defender, Centipede, Donkey KongFrogger et autres vieilleries).

Flash required

Le programme change de concert en concert. Voici le choix parmi les titres représentés :

Voici le show « Tallarico » avec guitare électrique « Spiderman » pour Castlevania :

Et maintenant, Laura Intravia dans une petite imitation de Link et de Navi (la petite fée de The Legend of Zelda : Ocarina of time), si ce n’est Ciela (l’esprit du courage dans The Legend of Zelda : Phantom hourglass), flûte traversière à la main :

L’intérêt de ce concert est d’authentifier la musique composée pour les jeux vidéos, de lui (re)donner ses lettres de noblesse amplement méritées. Le fait qu’un orchestre symphonique soit utilisé aide à rapprocher cette musique d’une autre, plus académique et plus sérieuse… Rappelons d’ailleurs que l’un des deux compères, Jack Wall, a remporté à de nombreuses reprises des prix pour ses compositions.

Le concert a déjà connu trois représentations en France, espérons que ce ne seront pas les seules ! D’autres concerts itinérants existent sur le même modèle : Distant worlds (les musiques de Final Fantasy) ou Play ! a video game symphony.

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • email
  • Live
  • Netvibes
  • PDF
  • RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.