Under A Killing Moon

un privé sous la lune

Voici un grand classique du jeu d’aventure sur PC (avec Fantasmagoria, Blade runner, Little big adventure, Myth et Grim Fandango pour ne citer qu’eux) développé par Access Software.

Under a Killing Moon (souvent abrégé UAKM) est un point & clickjeu d'aventure et d'exploration où l'interaction se fait à l'aide d'une souris en cliquant sur les éléments du jeu sorti en 1994, et réalisé par la société Access Software. Il s’agit du troisième jeu mettant en scène le détective Tex Murphy à l’allure surannée et interprété par l’acteur Chris Jones.

En guest star, nous retrouvons également l’actrice Margott Kidder, célèbre pour son rôle de Lois Lane dans les films Superman de 1978 à 1987.

Dans cet opus, Tex se bat à nouveau contre des forces maléfiques et essaye d’empêcher une secte de détruire la planète. L’action se déroule en 2043 et évoque les années 30 revisitées dans un style rétro-futuriste que l’on appelle  steampunksous-genre littéraire de la science-fiction, dont l'action se déroule dans l'atmosphère de la société industrielle du XIXème siècle mais qui y introduit des anachronismes tels que ordinateurs, robots, voyages temporels... (mouvement bien connu en littérature de science-fiction). Notre protagoniste incarne LE détective privé dans la lignée des Philip Marlow, Spade et autres détectives avec imper et chapeau, classiques du polar noir. Rien d’étonnant alors de le voir habillé à la mode « grande dépression », et si l’allure générale du personnage semble anachronique, ce dernier n’en demeure pas moins de son temps sur d’autres aspects : Tex roule tout de même en voiture volante, comme dans le Los Angeles d’anticipation du film Blade Runner. C’est ce mélange de science-fiction et de tous les ingrédients du film de détective qui donne son charme à ce jeu.

Flash required

La grande originalité pour l’époque réside dans le fait qu’Under a Killing Moon est un des premiers jeux intégrant des acteurs en incrustation vidéo dans un univers virtuel en 3D, ce qui en fait presque un film interactif à la manière de the 7th Guest, premier jeu d’aventure sur PC a utilisé cette technique. La présence de James Earl Jones montre l’intérêt qui est porté au jeu des acteurs.

Under A Killing Moon innove en étant le premier épisode de la série des Tex Murphy à être entièrement en 3D avec une marge de mouvement entière : il est désormais possible de chercher des indices sous les meubles et en haut des placards, par exemple. Le jeu contient également un système d’indices avancé, en cas de panne. Attention toutefois car cette aide salutaire peut en contrepartie vous faire baisser votre score final. Comme quoi il y a toujours une justice…

Le détail qui a son importance…

En dehors de ses graphismes en SVGASuper VGA, norme d'affichage pour les images ayant une résolution de 800x600 pixels, permettant des définitions supérieures au VGA, de plans et de décors de cinéma, d’une palette de couleurs bien employée, le jeu bénéficiait d’une bande son de qualité aux accents jazz, d’autant plus si on utilisait l’option norme MIDIprotocole d'échange d'informations entre des instruments de musique électronique et un ordinateur. Les informations Midi comportent les valeurs des notes, leurs volumes, leurs enveloppes et les effets attachés à ces notes. Ainsi, en connectant le PC à un expandeur (processeur MIDI qui stocke des sons échantillonnés sur une mémoire informatique) ou un synthétiseur équipé du port en question ou d’une carte son dédié (la fameuse Soundblaster entre autre), l’aventure prenait alors une tout autre ampleur musicale.

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • email
  • Live
  • Netvibes
  • PDF
  • RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.