Super Aleste

choisissez votre façon de tirer…

En 1992 sort sur la Super Nintendo un défouloir qui met votre pouce à rude épreuve : Super Aleste, appelé Space Megaforce en Amérique, développé par Compile (qui a fait les deux séries Aleste et Puyo Puyo). Ce shoot'em upappelé aussi shoot them up, jeu de tir où le joueur dirige un véhicule ou un personnage qui doit détruire un grand nombre d'ennemis à l'aide d'armes de plus en plus puissantes particulièrement réussi manquait à une console où le genre n’était que peu ou mal représenté.

L’introduction, tout en images fixes, semble parler d’une invasion venue de l’espace (on s’en doutait un peu). Vous devez incarner un militaire au volant d’un engin volant un peu spécial (il ressemble à s’y méprendre à un avion, mais bon je suis pas expert), le tout nouveau Super Aleste, qui peut même voler dans l’espace et intégrer des armes sophistiquées. Faut-il expliquer le but du jeu ? Bon, pour ceux qui ne suivent pas, Super Aleste est un jeu de tir, il faut dégommer les vaisseaux extraterrestres qui vous tirent dessus et éliminer les bossennemi plus puissant que les autres, à battre à la fin d'un niveau ou d'un donjon de fin de niveau.

Le jeu n’échappe pas aux règles du genre, le vaisseau peut optimiser ses tirs grâce à des power upobjet permettant d'améliorer son armement et sa puissance, notamment dans les shoot'em up sous forme d’œufs-capsules dorés ou verts qui intensifient le feu, l’amélioration comporte six paliers qui réclament plus de capsules à chaque fois. Le vaisseau peut aussi larguer des bombes dévastatrices qu’il possède en quantité limitée. D’autre part, il peut changer de tirs grâce à des sphères comportant un numéro et une abréviation du nom du tir. Il y en a huit différents et chacun peut être programmé différemment, ce qui permet d’élaborer une stratégie selon les situations :

  1. « Multiple shot », tirs multiples dans plusieurs directions
  2. « Laser », des tirs lasers qui ont un tracé erratique
  3. « Circle », un tir en avant et des sphères gravitant autour du vaisseau, le protégeant des attaques
  4. « Multi-direction shot », des boules de plasma que le joueur peut guider dans n’importe quelle direction
  5. « Missiles », un tir normal en avant accompagné de missiles téléguidés
  6. « Power shot », un tir normal en avant et une charge d’énergie que l’on peut libérer en un tir d’énergie long et puissant
  7. « Sprite », un tir normal et des modules suivant les déplacements du vaisseau tirant chacun, les modules peuvent garder la même distance avec le vaisseau
  8. « Scatter », un tir de bombes qui explosent à l’impact et touchent les environs

Le vaisseau n’a pas de barre de viebarre représentant l'état de santé du personnage selon son remplissage généralement par de la couleur, c’est l’arme qui en fait l’office. Si vous êtes touché, votre puissance de feu est rétrogradée, vous ne perdez de vie que quand vous êtes touché alors que votre arme est à son niveau le plus bas.

Le vaisseau est amené à traverser 12 « areas » peuplées de nombreux ennemis, de blocs destructibles et de constructions qu’il faut éviter. On survole une jungle sud-américaine en se frayant un chemin dans des infra-structures volantes aliens, on passe dans l’espace au dessus d’une gigantesque plateforme spatiale qui sert aussi de bossennemi plus puissant que les autres, à battre à la fin d'un niveau ou d'un donjon, on évite des lunes qui se dilatent et se contractent, on visite une caverne d’une planète morte, aux parois qui bougent, aux rochers qui se divisent et habitée par une foreuse inamicale, on virevolte dans une ceinture d’astéroïdes, on traverse un croiseur spatial et on finit par arriver dans le repaire des envahisseurs, un lieu organique.

Flash required

Les ennemis sont de nombreuses sortes et sont tous sur le même plan. Les bossennemi plus puissant que les autres, à battre à la fin d'un niveau ou d'un donjon de fin de niveau sont énormes. Une foreuse, une plateforme spatiale, un œuf, un vaisseau munis de pinces : il y a de l’idée !

Le gameplaycaractéristiques d'un jeu qui permettent de l'apprécier. Comprend la maniabilité, la facilité de prise en main, l'architecture du jeu, la jouabilité ... de ce jeu est exceptionnel, l’animation est parfaite, l’ensemble du jeu est de qualité. Le scrollingdéfilement horizontal ou vertical de l'écran dans un jeu vidéo pour simuler le mouvement du joueur est à défilement vertical, il implique une vue de dessus et montre tous les détails de ce que l’on survole. Le fameux Mode 7 de la Super Nintendo est ici utilisé à plein régime et permet des effets fabuleux de distorsion (le boss de la zone 7), de rotation et de zoom (la plateforme spatiale). Les décors sont très travaillés, de beaux effets de profondeur (la ceinture d’astéroïde) viennent rajouter de la perspective aux dimensions inhérentes au jeu. Les couleurs sont vives et les spritesélément graphique d'un jeu en 2D, qui peut être animé et est différent du décor sont détaillés, on comprend ce que sont chacun des éléments (ce qui n’est pas toujours le cas dans ce genre de jeu). Quelques boutons servent à manier le vaisseau, il faut avouer que la croix directionnelle (joypad) et un seul bouton suffisent pour un jeu de tir…

La musique est de Katsumi Tanaka qui a aussi composé des suites de Puyo Puyo et de Super Aleste. Elle est dynamique, vive, très électro. Elle illustre bien les dégagements du vaisseau, ses tirs et pousse le joueur à être rapide et éveillé. Elle a même par moments de accents de « dance » des années 1990. Les bruitages sont de très bonne facture et ne passent pas par dessus la musique. Des voix digitalisées préviennent le joueur quand il change de tir.

Un régal pour les joueurs, Super Aleste est un très bon shoot'em upappelé aussi shoot them up, jeu de tir où le joueur dirige un véhicule ou un personnage qui doit détruire un grand nombre d'ennemis à l'aide d'armes de plus en plus puissantes qui promet de longues heures de jeu. C’est aussi un de ces jeux vers lequel on retourne jouer. Aujourd’hui, le genre est en perte de vitesse dû essentiellement à l’utilisation de la 3D dans les jeux vidéo, en effet le shoot'em upappelé aussi shoot them up, jeu de tir où le joueur dirige un véhicule ou un personnage qui doit détruire un grand nombre d'ennemis à l'aide d'armes de plus en plus puissantes est typiquement 2D.

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • email
  • Live
  • Netvibes
  • PDF
  • RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.