Mirror’s edge

Succès d’estime


Jeu vidéo édité par Electronics Arts à l’atmosphère envoutante et au design très soigné entre le manga et la 3D temps réelimages de synthèse comportant trois dimensions, longueur, largeur et profondeur, et composées à l'instant où elles sont produites, ce qui implique une grande puissance de calcul pour le processeur informatique type FPSjeu de tir à la première personne, où l'on voit par les yeux du personnage.

Ce jeu d’aventure-plate-formesjeu où le héros évolue en sautant de plate-formes en plate-formes, en évitant les pièges et en combattant des ennemis à la première personne a été lancé internationalement le 14 novembre 2008. Le jeu fut chroniqué comme étant l’une des plus belles sorties de l’année sur  Playstation3, Xbox360 et PC. Et pourtant, contre toute attente le jeu ne rencontra qu’un succès d’estime avec seulement un million de ventes sur les trois attendues par l’éditeur.

Zen, beau, jouable et instantanément jouissif dans sa prise en main, il s’avère quand même difficile et occasionnellement frustrant… Mais la sensation de liberté et d’équilibre font de ce jeu  une expérience vraiment unique.

L’intrigue se déroule dans un futur proche. Le jeu met en scène une jeune femme, mélange sexy  entre un courtier et un agent secret aux capacités physiques hors du commun. Le récit se déroule dans une ville acquise au sécuritarisme où des traceurs, les « Messagers », sont illégalement employés pour convoyer des informations ou des objets en parcourant les toits de la cité.

Le joueur incarne Faith, une messagère de 24 ans, qui tente de déjouer le complot contre sa sœur accusée du meurtre d’un opposant au régime.
Son truc, la course effrénée et les cascades en tout genre qui ne sont pas sans rappeler la discipline mise en avant par les « yamakasis »,  l’art du déplacement en milieu urbain appuyé par des sauts incroyables. Cette discipline sportive des temps modernes s’appelle  le « parkour » et fait désormais des émules en dehors de l’hexagone, là où elle est  apparue il y a une décennie. Elle s’est répandue ensuite à travers le monde par la filmographie qui lui a été consacrée, des reportages télévisuels et des vidéos amateurs sur Internet. La technique du parkour est aussi utilisée et perfectionnée par l’armée française et y prouve de plus en plus son utilité.

Flash required

Musique, Maestro !

Le thème principal de Mirror’s edge est une chanson originale intitulée Still alive et interprétée par la suédoise Lisa Miskovsky. Le 11 novembre 2008, Electronic Arts sort un album de reprises du morceau, intitulée Still Alive : The Remixes. En plus du morceau original, l’album contient des reprises composées par différents artistes : Benny Benassi, Junkie XL, Paul van Dyk, Teddybears, Armand Van Helden.
La musique du jeu a été écrite par le compositeur de musique électronique suédois Magnus Birgersson (alias Solar Fields) qui compte déjà six albums à son actif.
Il s’illustre plus particulièrement dans les genres de l’électronica et de l’ambient music.

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • email
  • Live
  • Netvibes
  • PDF
  • RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.