Mario

un héros… plutôt commun !

Ne le cherchez pas dans la catégorie super-héros musclé, ce petit bonhomme n’a pas le physique de l’emploi. Et pourtant sa spécialité est de sauver les princesses !…

En 1981, un gorille gigantesque, Donkey Kong, enlevait une jeune fille répondant au doux nom de Pauline. Dans ce jeu d’arcade, le primate attendait en haut d’un échafaudage en lançant des tonneaux qui dévalaient les étages, écrasant toutes personnes s’y aventurant. Heureusement, l’amoureux de Pauline était un homme courageux et plein de ressources car il pouvait sauter par dessus ses tonneaux. C’est le premier Mario, même s’il n’en porte pas encore le nom.

Son créateur s’appelle Shigeru Miyamoto. Il est à l’origine de nombreuses séries de Nintendo. C’est un des noms les plus connus des jeux vidéos, ayant changé le paysage vidéo-ludique, inventé des concepts qui perdurent encore aujourd’hui et créé Mario, Zelda et tant d’autres.

Mario a une casquette et une moustache, l’une comme l’autre permettant de ne pas faire la bouche ou les cheveux à l’écran, assez difficiles à bien dessiner. Il est toujours habillé d’une salopette, d’un tee-shirt et porte des gants et des chaussures. La couleur de ses habits sera définie et ne bougera plus : salopette bleue, casquette et tee-shirt rouge.

Mario a un métier : il est plombier, ce qui explique pourquoi il voyage souvent dans des canalisations. Il n’a pas ce métier depuis sa première apparition, il était charpentier avant le jeu Mario brothers, qui le met en scène lui et son frère dans des canalisations à chasser les koopas, les tortues de Bowser. Il est italien, il parle anglais avec un bel accent méditerranéen ! Il a un frère qui partage souvent ses aventures : Luigi. Alors que Mario est petit et rondouillard, Luigi est grand et mince et habillé de vert. La princesse Peach est son éternelle amoureuse, qu’il sauve assez souvent des griffes de son non moins éternel ennemi Bowser, un monstre reptilien énorme et puissant. Autre personnage récurrent de la série : Yoshi, un petit dragon orphelin que Mario utilise comme monture.

Mario fait une grande consommation de produits étranges : champignons, fleurs, étoiles qui sont les trois constantes de son univers. Ils ont pour effet, dans cet ordre, de le faire grandir, de lui permettre de jeter des boules de feu et de le rendre invincible pour quelques secondes. D’autres bonus apparaissent selon les jeux : un costume de raton laveur qui lui permet de s’élancer dans les airs, un grenouille qui lui permet de nager plus efficacement sous l’eau, un champignon qui le transforme en géant, une carapace de tortue qui le propulse, …

Une autre constante de son univers est la pièce de monnaie. Mario collecte les pièces, qui généralement lui permettent d’avoir une vie supplémentaire au bout de cent pièces récoltées.

Flash required

Ses aventures le mènent du Royaume Champignon, où fleurissent les canalisations, les plantes carnivores et maisons champignons, aux planètes les plus lointaines de la galaxie, petites, rondes et peuplées d’ennemis implacables, en passant par les dimensions parallèles…

Si Mario est associé au jeu de plate-formesjeu où le héros évolue en sautant de plate-formes en plate-formes, en évitant les pièges et en combattant des ennemis, il a fait quelques incursions dans d’autres genres :

  • le jeu de course (Super Mario Kart en 1992 sur Super Nintendo)
  • le jeu de puzzle (Dr Mario en 1990 sur borne d’arcade)
  • le jeu de réflexion (Mario vs Donkey Kong en 2004 sur Game boy advance)
  • le jeu de sport (Mario Golf en 1999 sur Nintendo 64, Mario Tennis en 2000 sur Nintendo 64, Mario Smash football en 2005 sur Game cube, Mario et Sonic aux jeux olympiques en 2007 sur Wii)
  • le jeu de société (Mario party en 1998 sur Nintendo 64)
  • le jeu de combat (Super Smash bros en 1999 sur Nintendo 64)
  • le RPGRole Playing game, jeu vidéo utilisant les principes du jeu de rôle (Super Mario RPG en 1996 sur Super Nintendo)

C’est autant de série qui ont commencé, car étonnamment chaque jeu de Mario fait un carton !

Et ce n’est pas fini ! C’est un des héros les plus connus au monde, qui a été le plus vendu et le plus rentable dans le monde du jeu vidéo.

Voici ses apparitions vidéo-ludiques principales :

  • Donkey Kong (1981-borne d’arcade)
  • Super Mario bros (1985-NES)
  • Super Mario bros – the lost levels (1986-NES)
  • Super Mario bros 2 (1988-NES)
  • Super Mario land (1989-Game boy)
  • Super Mario bros 3 (1990-NES)
  • Super Mario world (1990-Super Nintendo)
  • Super Mario land 2 (1992-Game boy)
  • Super Mario world 2 : Yoshi’s island (1995-Super Nintendo)
  • Super Mario 64 (1996-Nintendo 64)
  • Super Mario Sunshine (2002-Game cube)
  • New Super Mario bros (2006-Nintendo DS)
  • Super Mario Galaxy (2007-Wii)
  • New super Mario bros Wii (2009-Wii)
  • Super Mario Galaxy 2 (2010-Wii)

Mario est encore présent dans de nombreux jeux, et ses compagnons ont chacun la vedette dans un jeu (Luigi’s mansion, Yoshi’s cookie, Super Princess Peach, Wario Ware,…)

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • email
  • Live
  • Netvibes
  • PDF
  • RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.