Link

le chevalier servant

Oyez, oyez ! Voici venir le guerrier héroïque, paradant sur son destrier magnifique, pourfendeur d’ogres et fier sauveur de princesses. Laissez-moi vous conter ses exploits que tout citoyen d’Hyrule connaît, laissez-moi vous louer la légende de Link.

Link est né en 1986. Son père est déjà très connu pour d’autres de ses illustres enfants, son nom est Shigeru Miyamoto. Oui, c’est bien le papa de Mario, Donkey Kong et bien d’autres plus tard. Link, à l’instar des autres créations de Miyamoto, est aussi l’une des plus grandes stars de Nintendo. Il est le personnage principal d’une série de jeu vidéo d’aventure au goût prononcé pour le RPGRole Playing game, jeu vidéo utilisant les principes du jeu de rôle.

Link est associé à un autre nom : Zelda, la princesse qu’il doit sauver dans toutes ses aventures (ou presque). Ce n’est d’ailleurs pas Link qui donne son nom à la fameuse saga de jeu vidéo, mais bel et bien la princesse. Son nom reste associé à tous les épisodes et donne un titre générique : The Legend of Zelda. Mais revenons à Link. C’est un garçon âgé selon les jeux entre 10 et 20 ans, il passe du pré-adolescent au jeune adulte. Il a les oreilles pointues, caractéristique de son peuple, les cheveux blonds (ou châtains clairs), les yeux bleus. Il est traditionnellement habillé de vert, portant un chapeau pointu, une tunique descendant à mi-cuisse et des bottes marrons. Si l’apparence de Link change selon les jeux, c’est qu’il n’y a pas qu’un seul Link. Link est le même nom pour des héros sauvant la princesse Zelda à travers le temps, princesse qui est aussi plusieurs personnes… Vous me suivez ?

Link est le stéréotype du héros des univers d’heroic fantasygenre littéraire déterminé par l'utilisation de la magie ou du merveilleux dans un milieu médiéval tel que le Seigneur des anneaux ou Conan le barbare. L'utilisation de ce genre s'est généralisée aux autres domaines artistiques. Il porte épée et bouclier comme un preux chevalier, ce dont il n’est pas loin d’ailleurs… Il acquiert aussi selon ses aventures un arc et des flèches, un grappin, un boomerang, des bombes, une ocarina… Comme dans un RPGRole Playing game, jeu vidéo utilisant les principes du jeu de rôle dont il assimile plusieurs codes, son équipement s’optimise au fur et à mesure de l’aventure, son épée la plus puissante est la Master Sword. Link sauve des princesses, combat des monstres, il porte haut des valeurs morales : courage, détermination, humilité. C’est l’incarnation du Héros avec un grand H.

Il habite Hyrule, un royaume fantastique habité de plusieurs peuplades et de monstres mythiques. On y trouve châteaux, villages, bois, montagnes, grottes, lacs, églises, donjons, déserts. La géographie des lieux change suivant les épisodes de la saga, on peut le justifier par des énormes laps de temps les séparant. On peut encore une fois voir les codes de l’heroic fantasygenre littéraire déterminé par l'utilisation de la magie ou du merveilleux dans un milieu médiéval tel que le Seigneur des anneaux ou Conan le barbare. L'utilisation de ce genre s'est généralisée aux autres domaines artistiques dans les lieux visités, les monstres combattus (ogres, sirènes, araignées géantes, trolls,…) et l’utilisation de la magie.

Flash required

S’il est généralement fermier, paysan, conducteur de train, Link apprend très vite et instinctivement à se battre à l’épée. Il est l’élu pour combattre le mal incarné par Ganondorf. Il est aidé par les fées, petites qui remplissent sa barre de viebarre représentant l'état de santé du personnage selon son remplissage généralement par de la couleur composée de cœur et grandes qui lui rétablissent intégralement sa santé et lui servent de sauvegardepermet au joueur de reprendre une partie à un point d'enregistrement sans avoir à recommencer tout le jeu. C'est un procédé souvent absent sur les consoles antérieures à la génération 16 bit. D’autres personnages font leur apparition, mais aucun n’est récurrent… si ce n’est Zelda, la princesse aux cheveux blonds, détentrice de la Sagesse du Triforce.

Le Triforce est un symbole de pouvoir généralement divisé en plusieurs parties et convoité à cause des fabuleux pouvoirs qu’il recèle. C’est l’emboitement de trois triangles qui représente le courage (Link), la sagesse (Zelda) et la force (Ganondorf) qui doit guider le guerrier. Ce symbole fait l’objet d’une quête de la part de Link pour pouvoir triompher de Ganondorf.

Certains thèmes musicaux ( ceux de Zelda, des fées, de Ganon, de la carte du monde, …) sont conservés, transposés à travers les épisodes ou apparaissent en écho d’un temps révolu. Parmi les compositeurs, on peut citer le grand Koji Kondo qui a participé à plus d’une dizaine d’épisodes.

La saga Legend of Zelda :

  • The Legend of Zelda (NES, 1986)
  • Zelda II : the adventure of Link (NES, 1987)
  • The Legend of Zelda : a Link to the past (Super Nintendo, 1991)
  • The Legend of Zelda : Link’s awakening (GameBoy, 1993)
  • The Legend of Zelda : ocarina of time (Nintendo 64, 1998)
  • The Legend of Zelda : Majora’s mask (Nintendo 64, 2000)
  • The Legend of Zelda : oracle of seasons (GameBoy Color, 2001)
  • The Legend of Zelda : oracle of ages (GameBoy Color, 2001)
  • The Legend of Zelda : a Link to the past & four swords (GameBoy Advance, 2002)
  • The Legend of Zelda : the wind waker (Game Cube, 2003)
  • The Legend of Zelda : four swords adventure (Game Cube, 2004)
  • The Legend of Zelda : the minish cap (GameBoy Advance, 2004)
  • The Legend of Zelda : Twilight princess (Wii, 2006)
  • The Legend of Zelda : phantom hourglass (Nintendo DS, 2007)
  • The Legend of Zelda : spirit tracks (Nintendo DS, 2009)
  • The Legend of Zelda : skyward sword (Wii, 2011)

Link est aussi présent toute la série de crossoverproduction ou se croisent des personnages de séries ou d'univers différents Super Smash Bros (Super Smash Bros Melee, Super Smash Bros Brawl) avec ses copains Mario et Samus Aran, dans Link’s crossbow training (un jeu de tir sur Wii) et fait des apparitions dans des jeux phares de Nintendo.

Je ne résiste pas à vous montrer cette bande annonce qui promet beaucoup :

Bon cessez de saliver, c’est une vidéo de premier avril !

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • email
  • Live
  • Netvibes
  • PDF
  • RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.