Joe Musashi

le guerrier silencieux

Au cœur de la nuit, furtif et silencieux, rapide et efficace, le ninja est l’assassin du nippon. Dans le Japon médiéval, il espionne, combat et exécute avec brio. Il est aussi passé maître en acrobatie, capable de faire des sauts périlleux, et certains ninjas peuvent même en faire plusieurs fois de suite sans toucher terre ! Le ninja est aussi un personnage visuellement intéressant que l’on retrouve au cinéma et dans les jeux vidéo. Le premier, que l’on retrouve au sein d’une série de jeu d’action/plate-formesjeu où le héros évolue en sautant de plate-formes en plate-formes, en évitant les pièges et en combattant des ennemis (Shinobi) a pour nom Joe Musashi.

Créé par Noriyoshi Ohba en 1987, il commence sa carrière sur borne d’arcade, créant un engouement pour le genre de jeu à ninja (surement dû à son charme fou et à l’aura romantique qui l’entoure…). Son nom est dû à la combinaison de deux patronymes, archétypes dans leur domaine : Joe, dans le plus pur style western à la Sergio Leone, et Musashi, nom japonais commun, hommage à l’escrimeur légendaire Miyamoto Musashi.

Joe, dans sa jeunesse, était un garçon faible qui décida de rallier le clan Oboro pour s’endurcir. A force d’entrainements rigoureux, de séances de méditation intensives et de volonté infatigable, Joe est devenu l’un des meilleurs, des plus respectés et des plus talentueux ninjas de son clan.

Il a à sa disposition des shuriken, des kenaï et sa fidèle lame Hazy moon, très efficace au corps à corps. Si dans sa première aventure, les shurikens se multipliaient comme des petits pains façon Jésus Christ, il faut apprendre à les économiser dans certains autres opus (ils sont comptés), où apparemment il perd sa faculté quasi-divine de multiplication ! Joe possède une technique ninja qui lui permet de faire un double saut, très efficace pour rejoindre les plateformes isolées ou balancer un éventail de shurikens sur ses ennemis. Joe Musashi est aussi le détenteur des secrets les mieux gardés du ninjutsu : des techniques propres à son clan et qu’il ne peut utiliser qu’en quantité limitée. Celles-ci procurent à Joe des capacités surhumaines offensives ou défensives (invulnérabilité, explosion, puissance de saut décuplée, colonnes de feu, rapidité accrue,…). Ces pouvoirs à sa disposition changent selon les épisodes.

Il n’est pas habillé d’une burqa comme l’ignorant pourrait le croire, mais d’une cagoule qui protège son identité (tout le monde n’a pas la chance qu’a Clark Kent de ne pas être reconnu sans ses lunettes). Si Joe a commencé par porter un habit des plus traditionnels (quoique normalement les ninjas portent des masques de Tengu pour paralyser de peur l’ennemi), il opte vite de se distinguer de ses collègues en arborant des couleurs plus décelables (blanc, rouge). Peut-être que la furtivité n’était plus une option pour lui, qu’il désirait être vu ? Une sorte de coming-out en quelque sorte ? Le fait qu’il fonce tête baissée dans ses ennemis semble confirmer cette thèse.

C’est un personnage contemporain, il évolue dans un milieu urbain de la fin des années 80. Il traverse traditionnellement des forêts de bambou, des dojos, des quais portuaires, des quartiers chinois ou des usines mettant en scène des aberrations biologiques. Si dans sa première aventure, il doit sauver des enfants, dans la seconde, il doit récupérer sa bien-aimée. Dans tous les cas, il se retrouve à se battre contre le grand ennemi du clan Oboro, la toute puissante organisation Zeed (devenu plus tard Neo-zeed, et encore plus tard Cyber Zeed).

Flash required

Les jeux sont le plus souvent très difficiles et constituent un challenge intéressant encore de nos jours. L’originalité de ces titres est la présence de plusieurs plans sur lesquels Joe peut évoluer dans un scrollingdéfilement horizontal ou vertical de l'écran dans un jeu vidéo pour simuler le mouvement du joueur horizontal. La qualité des graphismes, de la bande sonore et du gameplaycaractéristiques d'un jeu qui permettent de l'apprécier. Comprend la maniabilité, la facilité de prise en main, l'architecture du jeu, la jouabilité ... en font un titre inoxydable. Une constante aussi dans ses jeux est l’emprunt d’éléments de la pop culture dans les environnements et les ennemis (Rambo, Terminator, Godzilla, Spiderman, Batman).

Joe Musashi apparaît dans Shinobi (1987), Revenge of Shinobi (1990), The Game Gear Shinobi (1992), The Game Gear Shinobi II : the silent fury (1993), Shinobi III : Return of the ninja master (1993). Ninja est au cœur de la série Shinobi, il n’est donc pas le protagoniste de tous les épisodes. Son père (Jiro Musashi), son fils (Hayate Musashi) ou son petit-fils (Joe Musashi) sont aussi acteurs de la série. Un autre ninja a pris la relève de nos jours, Hotsuma, lui aussi membre du clan Oboro, mais ayant un côté plus sombre que Joe. Le dernier en date est une femme nommée Hibana (une femme-ninja est appelée kunoichi).

Joe Musashi est très important dans l’histoire du jeu vidéo, il est le premier d’une longue lignée de ninjas ayant envahi les écrans télé via les consoles et ayant causé énervements et crampes aux plus tenaces d’entre nous. Il a popularisé l’image du guerrier espion venant de l’orient. Parmi ces successeurs (autre que ceux de sa propre famille), on peut citer Strider Hiryu (personnage à la croisée des chemins dans Strider), Ryu Hayabusa (Ninja Gaiden), Naruto (je ne citerais pas la longue liste de jeux qui n’en finit pas mettant en scène l’adolescent ninja le plus exaspérant qui soit venu du manga papier), les tortues ninja (mais si, les fameux ninjas Leonardo, Michelangelo, Donatello et Raphael), les ninjas de Mortal Kombat (Scorpion, Sub-Zero et Reptile), Hattori Hanzo (figure légendaire dans Samourai Shodown), Rikimaru ou Ayame (la série Tenchu).

Joe Musashi a longtemps été le porte-drapeau de Sega, partageant ce rôle avec Sonic et Alex Kidd, mais dans une catégorie moins plate-formesjeu où le héros évolue en sautant de plate-formes en plate-formes, en évitant les pièges et en combattant des ennemis que jeu d’action. Il est encore présent de nos jours en tant que personnage caché, à débloquer dans les jeux de la franchise.

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • email
  • Live
  • Netvibes
  • PDF
  • RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.