Icade

Une mini borne mais qui fait le maximum !

Préambule

Pour la petite histoire, le concept de l’Icade nait d’une idée simple et lumineuse : utiliser la tablette magique d’Apple pour l’insérer dans une station d’accueil figurant une mini borne d’arcade. Il suffisait d’y penser puis de trouver le constructeur susceptible de commercialiser le produit et de séduire les joueurs rétro amoureux des jeux d’antan et de la firme à la pomme. Ce qui n’était au départ qu’un simple canular sur la blogosphère finira par devenir réalité grâce à la société américaine ION, connue essentiellement pour ces différents produits multimédias.

L’habillage de la borne se présente sous forme de clin d’œil ou de véritable hommage (c’est selon !) à ces mini bornes que l’on rencontrait au début des années 80 et déclinées différemment suivant le modèle et le jeu unique proposé (souvent tiré de l’arcade). Nintendo, outre ces fameux jeux électroniques à cristaux liquides Game & Watch, proposera quelques un de ces titres dans d’élégantes petites cabines, la firme CBS electronics (éditant la fabuleuse console Colecovision) fera de même… Ces « table top mini arcade » ont eu leur heure de gloire du fait qu’elles proposaient une expérience de jeu plus proche de celle des cabines de café que leurs équivalents sur consoles de l’époque. L’Icade à l’heure actuelle ne dispose officiellement que d’une centaine de titres Atari originaux et de titres rétros, mais modernisés, d’éditeurs indépendants téléchargeables sur le Appstore. Pour le moment, il est impossible d’utiliser la cabine avec des émulateurs arcades sans jailbreakermodifier les restrictions d'un système d'exploitation la machine. Nul doute cependant que la machine puisse rapidement motiver les grands noms du milieu (Capcom, Taito, Namco) pour voir débarquer des portagesfait de transporter une application d'une plate-forme à une autre de leurs jeux d’anthologie un peu à la manière de l’offre dématérialisée sur le Wiiware, le Xboxlive ou le Playstationstore…

Pour conclure, reconnaissons la bonne initiative de la société ION qui nous permet à moindre frais de pouvoir faire ressurgir de vieilles sensations que l’on croyait jusque là réservées à une seule élite fortunée…

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • email
  • Live
  • Netvibes
  • PDF
  • RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.