Frogger

quand une grenouille traverse la route…

Frogger est un  jeu d’arcade développé par Konami en 1981 et généralement considéré comme un classique. C’est un jeu simple et indémodable en vue de dessus comme on en compte beaucoup en ce début des années 80. Frogger fait parti des premiers jeux concepts maintes et maintes fois copiés ayant connus un rapide succès mais sans avoir paradoxalement jamais connu de suite officielle. Il eut droit cependant à de nombreux portagesfait de transporter une application d'une plate-forme à une autre sur Commodore 64, MSX, MegaDrive, Super Nintendo, GameBoy, PlayStation, PC, XBox 360 et dernièrement sur iPhone.

Le but du jeu est de diriger de valeureux batraciens jusqu’à leurs maisons. Pour cela, le joueur incarnant la grenouille doit d’abord traverser une route en évitant les voitures (pour ne pas finir en serpillère) puis une rivière en passant d’objets en objets (troncs d’arbres, tortues car cette grenouille étonnamment ne sait pas nager…) afin de pouvoir s’adonner à la dégustation de coléoptères trop téméraires.

Ce jeu vidéo classique est d’une prise en main exemplaire et bénéficie d’une réalisation technique basique certes mais relativement efficace. Les couleurs utilisées sur un fond uniformément noir sont très vives, flashys, représentatives des jeux du début des années 80, mais elles diffèrent selon les versions. Les graphismes limités de l’époque n’empêchent pas la reconnaissance des éléments : grenouille, voiture, camion, tronc d’arbre, tortue, serpent,… La musique est composée de gimmickscellules reconnaissables de quelques notes de musique pour l’entrée en scène de la grenouille, puis de ritournelles simples qui appuient sur l’aspect facile, familial et mignon du jeu.

Toutefois il n’est pas exempt de quelques défauts : peu de variété de situations et une action très répétitive à l’instar d’autres jeux contemporains de son époque.  Mais est-ce suffisant pour boycotter un petit plaisir vidéo-ludique  de pause déjeuner avec un jeu addictif et finalement très « peace and love » ? La réponse est non bien entendu. Il serait déraisonnable de bouder son plaisir avec un  titre écologiquement recommandable, si tendance de nos jours.

Testez-le. Un petit jeu en flash en dit plus long que toutes les paroles :

Le record sur borne arcade est détenu par l’américain Pat Laffaye le 5 janvier 2010 avec un score de 896,980.

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • email
  • Live
  • Netvibes
  • PDF
  • RSS

Une réflexion sur « Frogger »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.