Elektroplankton

C’est vous le compositeur !

Déposez vos flingues sur le côté, vous n’en aurez pas besoin ! Voici venu le temps d’un petit interlude -musical- dans votre vie de bourrin addict aux gunfights. C’est le moment de s’ouvrir aux merveilles de la création, de découvrir votre richesse intérieure et de permettre enfin à votre âme d’artiste de s’exprimer. Laissez-vous porter par le doux flux de l’eau et de ses mélodies relaxantes. Car même Lara Croft retire ses bottes et s’allonge dans son rocking-chair ce jeu à la main, même Ken et Ryu stoppent leurs duels d’hadokens, sans parler de Pacman qui, pris d’indigestion de fantômes, utilise Elektroplankton comme pansement gastrique.

Elektroplankton est un jeu de création musicale édité en 2006 sur la console portable Nintendo DS et développé en interne. Attention ! Si le terme jeu est adéquat, d’autres mots sont tout aussi appropriés, tels que exercice de style, étude récréative et pourquoi pas œuvre d’art ! Son créateur est l’artiste Toshio Iwai qui a déjà travaillé avec Nintendo auparavant.

Point d’aventure ni de scénario pour ce jeu où le principe simplissime est d’interagir, via le stylet ou le micro, avec de minuscules organismes aquatiques. Le fait de les toucher, de les guider va entraîner des réactions musicales et lumineuses, différentes selon l’espèce de plankton.

Deux modes s’offrent à vous de prime abord. Le premier, Création, est le laboratoire de vos idées. Le second, Concert, est celui de la machine et ne vous demande pas un gros investissement question inspiration.

Dix espèces de plankton différentes ont chacune leurs spécificités :

  • le Tracy est un plankton de forme triangulaire qui suit les lignes que vous dessinez sur l’écran en jouant des sons associés. Il joue en sextuor (formation de six musiciens) et leur mélodies ressemblent à celles d’un piano. La mélodie suit le rythme  de votre tracé.
  • les Hanenbow sont de petits planktons sauteurs. Vous pouvez bouger les feuilles d’une plante semi-aquatique alors qu’ils sautent hors de l’eau et rebondissent sur la verdure. Leurs rebonds font chacun une note cristalline différente et harmonieuse. On peut aussi influer sur leur angle de saut.
  • Les Luminaria sont au nombre de quatre. Leurs mouvements sont déterminés par le sens de flèches qui divisent l’écran et que l’on peut diriger dans huit directions. Chaque flèche est un son déclenché au passage du plankton. Les 4 amis de ce quatuor à cordes ne se déplacent pas au même rythme et n’ont pas la même couleur, ce qui crée de lumineuses mélodies agréables et inventives.
  • Le Sun-Animalcule est un plankton que l’on sème sur un écran orange et ensoleillé. Il ressemble à un petit soleil qui darde ses rayons et grandit jusqu’à exploser. Lorsqu’il est petit, il a la sonorité d’un xylophone, en grandissant il passe au piano puis aux cordes frottées. Quand l’écran passe au noir (la nuit), les Sun-Animalcules que l’on sème ressemblent alors à de petites lunes et leur son change en vibrations sonores.
  • Les Rec-Rec ressemblent à quatre petits poissons qui traversent l’écran de droite à gauche inlassablement. Un rythme entrainant accompagne leur petit tour. Il est possible d’enregistrer un son, un chant ou des paroles et de l’assigner à un plankton, et ceci pour chacun des quatre. Ce qui donne de bons morceaux originaux au nouveau passage des Rec-Rec.
  • Les Nanocarp, planktons ayant une forme de goutte, se déplacent en bande. A chaque fois que vous tapez des mains ou parlez près du micro, ils changent de formation (en ligne, en cercle, en croix, …). Lorsque vous touchez l’écran, une onde se propage comme à la surface de l’eau et les Nanocarp émettent un petit son de harpe à son passage.
  • Les Lumiloop sont des planktons en forme de doughnut, mais la référence culinaire s’arrête là. Lorsqu’on les fait tourner à l’aide du stylet, ils émettent un son continu et une lumière les enveloppe. Ils sont au nombre de cinq et ont chacun une couleur différente. Les sons obtenus forment une gamme pentatonique (gamme utilisée en Orient, en Asie et qui n’utilise que cinq notes), caractéristique des musiques de relaxation.
  • Les Marine-snow sont des planktons en forme de flocons de neige qui recouvrent l’écran. En les touchant, on libère une note de musique et le Marine-snow prend la place de celui que l’on a touché précédemment. Le son est celui d’un piano.
  • Les Beatnes sont un célèbre groupe anglo-saxon marin composé de cinq membres. Ils ressemblent à des cerfs-volants ayant chacun une tête de figure géométrique différente. Alors qu’ils dansent à l’écran, le célèbre thème de Mario invincible  (Super Mario bros) retentit et c’est à vous d’intervenir. Chaque partie du corps de ces planktons libère un bruitage lorsqu’on les touche, issu de célèbres jeux NES  (Super Mario Bros, R.O.B., Kid Icarus …).
  • Le Volvoice est un plankton farceur qui change de forme et répète ce que vous dites en le déformant. Il peut répéter plus vite, plus lentement, à l’envers, …

L’écran du haut est une vue à travers l’œil d’un microscope, c’est un peu comme une expérience de laboratoire ! On peut lui reprocher sa durée de vie qui est plus que limité, c’est un jeu éphémère mais vers lequel on retournera pour quelques petites séances de création !

Vous l’avez compris, au commande c’est vous le compositeur ! Donc, il ne faut vous en prendre qu’à vous si ce n’est pas harmonieux (mais j’en doute car le softwaredésigne le logiciel, la partie programme informatique, les données intangibles par essence. S'oppose à hardware qui définit toute la partie physique du matériel informatique n’est pas conçu pour que ça crisse dans vos écouteurs). Allez, j’ose les rimes d’adjectifs : poétique, onirique, psychédélique, hypnotique, à visée artistique.

Electroplankton fait un peu figure d’ovni dans le panorama vidéo-ludique. Certains le prendront pour un gadget, je pense quant à moi que c’est un outil pour son épanouissement personnel. C’est en effet un jeu zen, pas de combat ni de record personnel à battre.

Il existe en téléchargement sur DSIware, mais morcelé par plankton (oui, on paye chaque espèce de plankton séparément, encore un moyen de faire tomber des sous dans l’escarcelle…). L’environnement des Hanenbow est un niveau de Super Smash Bros Brawl sur Wii.

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • email
  • Live
  • Netvibes
  • PDF
  • RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.