Army of trolls

un patchwork coloré

Army of trolls n’est pas un collectif, c’est sous ce nom imagé qu’officie Gary J. Lucken, un artiste anglais du pixel obsédé par les jeux vidéos (selon ses propres dires). Il trouve son inspiration dans la pop culture, les jeux vidéos et les jouets. C’est un adorateur des anciennes consoles, celles qui ne produisaient que quelques sons pour accompagner les maigres pixelsplus petite particule composant une image numérique, de forme rectangulaire et de couleur qui se baladaient sur les écrans cathodiques. Une période : l’ère 8 bitarchitecture d'un processeur des années 80, typique d'une époque et du retrogaming !

Il utilise la 3D isométriquereprésentation en perspective où la longueur, la hauteur et la profondeur ont la même importance, on parle aussi de vue de 3/4 pour nous faire voyager dans les chambres de geekpersonne passionnée, voire obsédée dans un domaine, tel que l'informatique, la science-fiction, les nouvelles technologies, les jeux vidéos... hardcore gamergros consommateur de jeu vidéo qui finit à 100% le jeu, passe énormément de temps dessus et est expérimenté, les cités virtuelles, les espaces colorés caractéristiques de la Jpopabréviation pour la musique pop japonaise, influencée par la musique occidentale. Il fait aussi des graphismes pour des jeux de casual gamerjoueur occasionnel de jeu vidéo, opposé à hardcore gamer. sur les consoles les plus petites d’aujourd’hui (Iphone).

Si vous voulez continuer l’aventure, rendez-vous sur cette immense terrain de jeu où vous devrez retrouver les jeux vidéos représentés (en anglais, s’il-vous-plaît) : ARCADE AID

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • email
  • Live
  • Netvibes
  • PDF
  • RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.